Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le monde de K

Road trip en famille dans l'ouest canadien

C'est un article un peu différent que je vous propose aujourd'hui, moins créatif (mais de ce côté là j'ai quelques "en cours" qui attendent juste d'être terminés pour se montrer par ici), qui apporte un peu d'évasion en cette période de rentrée scolaire...

Nous sommes donc partis en Août pour un road trip en famille, je vous avais déjà parlé de l'organisation , des carnets de voyage, et des sacs pour occuper les enfants dans l'avion.

Place donc au retour...

Pas loin de 14 h d'avion, 9 h de décalage horaire, un itinéraire sur 15 jours, en camping car, de Vancouver à Vancouver, des montagnes, des lacs, des cascades, et tant d'autres choses encore...

 

Road trip en famille dans l'ouest canadien

France-Vancouver:

De très looongues heures de vol avec une accumulation de retards liés a des problèmes mécaniques puis de surbooking, des garçons qui ont engrangé en quelques heures suffisamment de visionnage vidéos pour un mois entier, (ils ont même qualifié l'avion de "très évolué " 😊), des filles exemplaires pour leurs premiers vols, même si nous connaissons toutes les toilettes de chaque avion emprunté 😬, des éclats de rires à l'aéroport de Montréal à propos de la bêtise d'un touriste inconnu , deux demoiselles sur leurs valises à roulettes, les nombreuses interrogations des équipages d'air Canada, Et un réveil en fanfare à 4h30 du matin.

(J'en profite pour vous parler des valises bedbox de jetkids, qui sont multifonction, permettant de transporter les enfants dans l'aéroport, se transformant en lit dans l'avion, et pouvant contenir quelques objets indispensables comme une tenue de rechange, les doudous et 2 ou 3 petits jouets). Bientôt un retour complet chez Sandrine du blog (et de la boutique pour petits voyageurs) Voyages et enfants, que je remercie encore pour m'avoir offert une des deux valises.

Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Vancouver à Whistler:

Entre rodage et smoky day . Un lever aux aurores (4h30), jetlag oblige, des gaufres pour le petit déjeuner (avec un petit goût de souvenirs calforniens), sans oublier les céréales arc en ciel, la découverte émerveillée du camping car, (pour les enfants j'entends car Monsieur K était moins émerveillé par les dimensions, 9 mètres de long tout de même), une première prise en main dans les embouteillages de Vancouver, un téléphérique impressionnant, avec malheureusement une atmosphère très smoky au sommet (due aux incendies qui sévissent actuellement en Colombie britannique), un pont suspendu spécial aventuriers, Et une première nuit en camping à Whistler....

Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Whistler au Parc Wells Gray

La journée des premières fois... premier loooong trajet en camping car , première loooongue déviation pour cause de feux de forêts, premier lac et premiers whaou, premier ours aperçu sur le bord de la route (un seul membre de la famille l'a vu, monsieur grand bonhomme, donc je ne l'inscris pas encore dans la liste des animaux sauvages croisés au cours du voyage), premières glaces et boissons aux framboises bleues (avec la langue assortie), premiers vomibags, (trajet de 7 heures oblige), premières routes en solitaires, premiers bouts du monde, premières images correspondant à notre vision du Canada, premiers paysages du far West après la montagne, premier coin de ciel bleu au parc Wells Gray ...

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

Parc Wells Gray

Journée de contraste, entre ciel bleu et ciel enfumé, la cascade la plus large versus la cascade la plus haute du parc wells Gray, des petites jambes qui courent sur les chemins puis qui s'allongent épuisées dans les bras de leur Papa, le froid du matin et la canicule de l'après midi, les cascades magnifiques mais finalement l'activité préférée du monde entier selon les garçons sera le crapahutage dans la rivière de galets en galets (Et un trempage intégral, of course), la déception devant les chemins fermés pour cause de risque d'incendie, mais la satisfaction d'avoir vu les plus beaux endroits, le vilain caprice d'une demoiselle qui nous a conduit vers un repas purement américain Et 100 % apprécié , des écureuils gris mais toujours pas d'ours....

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

Du par Wells Gary au par national de Jasper

Le changement. En route pour les Rocheuses, de longues lignes droites entre forêts de sapin et rivières aux couleurs irréelles (c'est ça le Canada, a dit Monsieur K), quatre enfants qui dorment simultanément pendant le trajet, sans se battre ni s'invectiver, un nouveau décalage horaire avec le passage en Alberta, enfin le ciel bleu à Jasper, croiser notre premier wapiti en train de manger tranquillement à un mètre de nous, crapahuter sur l'île du Pyramid lake, filer sur cette fantastique (amazing !) route qu'est l'icefield parkway et s'approcher des chutes Athabasca (et encore une autre nuance de bleu dont je ne me lasse pas) , deux demoiselles qui découvrent les joies de se donner la main sur les chemins du camping Whistler, élu notre nouveau camping préféré...

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

Parc National de jasper

En mode 360... 360 degrés d'air pur, de forets dont je ne me lasse pas, de lacs aux couleurs indescriptibles, de randonnée avec mes deux garçons (pendant que monsieur K supervisait deux petites demoiselles) dans la vallée des cinq lacs, de Canada tel que je l'imaginais, de faune sauvage (nous avons aperçu notre premier ours 🐻), de routes incroyables, de ciel capricieux mais enfin débarrassé de toute fumée....

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Jasper à Banff par la route des glaciers

L'étape de l'eau, celle qui tombe du ciel, faisant surgir devant notre camping-car le pasteur de l'église de Jasper, s'écriant "yes, it's raining!", celle de la brume tout au long de notre parcours, celle des cascades encore et toujours, celle des lacs d'un bleu encore différent, l'eau solide du glacier Athabasca approché au travers d'un chemin lunaire, l'eau si chaude des hot springs de Banff alors que les températures extérieures se sont très franchement infléchies (5 degrés prévus demain, on est loin des 35 degrés des débuts du périple), l'eau moins réjouissante des lavages de culottes et autres pantalons suite à quelques accidents (Et l'absence de laverie dans nos campings du moment). Mais finalement, plus que l'étape de l'eau c'est l'étape de THE ROAD, celle que je viens d'élire plus belle route du monde (mais je ne suis pas la seule) , la highway 93 ou promenade des glaciers, plus de 200 km de whaou à chaque virage, au point de générer l'envie folle de s'installer ici dans un chalet au bord d'une eau si bleue (bon, c'est l'été, et c'est certainement moins engageant en hiver, rapport aux températures discrètement négatives 😬), celle de toutes les formes d'eau décrites ci dessus (en omettant bien sur la partie laverie) , celle que jamais aucune photo ne décrira pleinement, celle qui nous a fait vivre le Canada 🇨🇦

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Banff à Lake Louise

le marathon.... en haute saison, dans les Rocheuses, il faut savoir se lever tôt.... alors prendre son petit déjeuner au sommet du mont Sulphur après une montée en gondola (nous avons récidivé, mais pour un résultat beaucoup puis concluant qu'à Whistler), se promener de plate-formes en plate- formes et croiser des écureuils sous chaque marche d'escalier, se laisser traîner dans une carriole tirée par des chevaux jusqu'à un ranch au milieu de la forêt , s'essayer au lancer de lasso, manger un barbecue de cow boys, prendre les chemins de traverse dans la vallée de la bow en espérant y croiser des animaux sauvages (et finir bredouille), filer à lake Louise bien trop tard dans la journée (ou trop tôt dans l'après midi, c'est selon) et se faire refouler au parking, refaire les kilomètres à l'envers et prendre une navette très chouette (un bus scolaire jaune et noir recyclé pour l'été), trouver le cadre fantastique mais vraiment gâché par la masse touristique (dont nous sommes), manger des oreos et des pringles dans un endroit tout de même incroyable, récupérer notre camping car et retenter notre chance pour le lac Moraine cette fois ci, croiser un embouteillage significatif, se ruer devant les fenêtres pour apercevoir l'ours , à l'origine de cet attroupement de voitures, faire les 12 km en lacets jusqu'au parking "full" du lac Moraine et repartir déçus (quelques photos volées pendant le tour du parking) , et tenter de trouver le sommeil dans un camping au bord de la voie ferrée (et les trains fonctionnent toute la nuit, créant à chacun de leur passage un mini séisme dans le camping-car....)

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

7 heures du matin, Yoho National Park, Emerald Lake. Le plus beau, les plus beaux. What else ?

Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Lake Louise à Revelstoke

Entre au revoir et bonjour... Au revoir l'Alberta, les Rocheuses, les lacs aux couleurs incroyables, (et un dernier pour la route, mon préféré le lac Emerald et toute la quiétude d'une visite à 7 heures du matin, loin du tumulte de la veille au Lac Louise), la folle masse touristique qui oblige à se lever toujours plus tôt pour découvrir les merveilles de cet état canadien, et (re) bonjour la Colombie britannique, la fumée qui ne nous avait pas manqué, le sentier des cèdres géants aux allures de contes de fées, les passerelles en bois sur lesquelles courent les enfants, les parcs nationaux des glaciers (avec une exposition fort appréciée sur la faune sauvage , un grand bonhomme incollable sur le carcajou) et du mont Revelstoke, la mise en application immédiate des informations sur les animaux avec "bonjour les chèvres de montagnes au bord de la route " ( Et des enfants qui s'étonnent que tout le monde ne fasse pas comme nous, à savoir arrêter un camping car en vrac sous les yeux de la police pour admirer l'événement 😬), bonjour les beans au sirop d'érable, un première fois en canoë et des jeux pour enfants dans leur nouveau camping préféré (qui n'est pas le mien, of course, nous n'avons pas les mêmes critères et j'ai tellement aimé Jasper... ) Revoilà la nostalgie des rocheuses, si quelqu'un a de l'argent (beaucoup d'argent) à dépenser, qu'il n'hésite pas à faire un signe, je suis preneuse pour une résidence secondaire à Banff (à côté du prix du bien, les billets d'avion pour s'y rendre ne seront que pacotille...)

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Revelstoke à la vallée de l'Okanagan

L'étape des enfants.... après la pluie de la nuit, plus aucune trace de fumée, direction la forêt enchantée , rien de typiquement canadien, une petite dose de kitch et beaucoup de féerie, des petites filles émerveillées et, contre toute attente, deux garçons franchement emballés par toutes ces maisons de contes de fées....(et puis le parcours dans les arbres voisin aura emporté tous leurs suffrages), le repas au DQ, ensuite la route, le changement total de décor, des souvenirs de Californie, la forêt qui cède la place à des vallées de vignes et de vergers, avant les lacs et l'aridité de la proximité du désert (oui il y a un désert au Canada, et il est tout près, visite prévue demain....), enfin le camping, qui vient de détrôner celui de la veille dans le cœur des enfants (de TOUS les enfants 😉), car il y a une piscine.... (et c'est un argument de poids pour passer numéro 1), donc baignade et rebaignade sous le soleil du presque désert (35 degrés à l'ombre, finis les kways et les laines polaires...)

De L'okanagan à Bridal Falls

Le grand écart.... atteindre le point le plus au sud du Canada, visiter une réserve indienne, chercher des serpents au lieu des ours (et n'en trouver que derrière des vitres, ouf, par contre découvrir un scarabée géant (selon mes critères) sur notre chemin dans ce petit bout de désert), longer la frontière américaine, s'étonner à chaque virage de ce changement radical de décor, manger au bord d'une rivière translucide, traverser les vignes, et puis retrouver les forêts, les lacs et de gros nuages gris, arrêter la clim, se poser la question du chauffage 😬, découvrir le nouveau camping préféré (on commence à avoir l'habitude), et me laisser entraîner par mes deux garçons dans des glissades d'eau (dans le froid vous l'aurez compris), eau assez froide au demeurant jusqu'à ce que je découvre l'ingéniosité canadienne qui consiste à placer un jacuzzi géant en bas des pistes, bref une journée entre fraîcheur et chaleur, entre désert et forêts nordiques....

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Bridal Falls à Victoria

En mode océan..... un départ matinal, une si loooongue attente pour monter dans le ferry, une traversée jusqu'à Vancouver Island mais pas de baleine en
vue, une sombre histoire de parking, la belle découverte du royal british columbia muséum, une marche le long du port de Victoria, des frites et des glaces pour le goûter au fisherman's wharf en regardant les mini bateaux navettes, (on reverra l'équilibre alimentaire au retour 😬), une sortie de ville difficile, des routes plus étroites ici que sur le continent, et un camping au goût d'années 70....

Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Victoria à Qualicum Beach

  Un petit goût de fin de voyage , ne pas mettre de réveil, suivre le chemin des totems à Duncan, se tromper un peu de route et arriver tard à Cathedral grove pour découvrir des arbres plusieurs fois centenaires (un vrai bonheur pour les garçons, ravis de crapahuter sur des arbres bien plus gros qu'eux, un terrain de jeu naturel), faire une halte à Little qualicum falls (ben oui, ça faisait longtemps que l'on n'avait pas vu de cascade 😬), abandonner l'idée de la ville avec un camping car, filer vers le camping du soir (et lorgner sur celui d'à côté), enfiler les maillots de bain et marcher vers la plage, construire un barrage de galets à marée montante sur l'océan pacifique, (et le voir disparaître en quelques minutes), trouver d'énormes coquillages, faire du troc, être un peu seuls sur la plage, rentrer trempés et commencer les valises...

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

De Qualicum beach à Vancouver

Et Vancouver.... le super playground à Nanaimo en attendant le ferry sous un ciel parfait, des gaufres et des pommes de terre en guise de déjeuner-repas, deux princesses des mers, et puis la course pour un timing un peu fou, rendre le camping car (plus rapidement que ne le laissaient présager de petits ennuis mécaniques), filer dans un taxi vert dans la périphérie de Vancouver, (s'im)patienter à l'hôtel (et y passer beaucoup plus de temps que prévu), courir une carte à la main et quelques enfants dans les bras pour attraper le métro aérien, monter dans le bus, louer 4 vélos et un "trailer ", gérer le caprice de celle qui voulait faire du vélo comme tout le monde et qui finalement ne voudra plus quitter sa carriole, découvrir le Stanley Park, poumon vert de Vancouver, faire un peu de contresens, rendre les vélos et repartir en bus pour Canada Place, se relayer entre adultes pour garder deux demoiselles encore trop petites pour voler au dessus du Canada 🇨🇦 (flyovercanada), avoir deux garçons tellement enthousiasmés par l'expérience qu'ils ont profité d'un échange de parents pour prendre une deuxième dose, resigner pour le skytrain, regarder courir quatre paire de jambes plus ou moins grandes, dans des ruelles désaffectées sous le soleil couchant de Vancouver....

Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien
Road trip en famille dans l'ouest canadien

Ainsi s'achève ce merveilleux voyage...

Merci pour vos passages et n'hésitez pas si vous avez des questions.

Belles semaines à vous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour... Je planifie mon prochain voyage pour cette destination...avez vous un document pdf que je pourrais vous acheter... Merci !! Sonya
Répondre
C
Bonjour, nous aimerions partir pour 15 jours fin juin avec notre fils qui aura 20 mois. J'aimerais faire un circuit similaire au votre mais j'ai l'impression que vous avez pas mal couru entre les étapes. Si vous deviez raccourcir un peu pour faire à peine moins de km et se poser un peu plus, quel changement feriez-vous ? Je pensais supprimer l'île de vancouver mais plus j'en ai envie ! Merci pour votre aide
Répondre
C
* plus je regarde mois j'en ai envie * pardon
P
Bonjour, nous comptons faire quasiment le même circuit dans l'autre sens. Mais plusieurs chemins sont possibles pour rejoindre banff / vancouver par vallée okanagan. Lequel avez vous choisi? Pouvez vous me dire vos étapes ? Et avez vous toujours dormi dans camping avec camping car?
Merci pour vos réponses
Répondre
T
Bonjour, merci pour votre récit il est très intéressant pour préparer un voyage. Nous hésitons pour ce type de vacances en camping-car. N’y a-t-il pas trop de contraintes pour se rapprocher des villes, avez-vous pu « camper » un peu ou vous vouliez ou le camping officiel est-il de rigueur?
Une autre question ce type de fonctionnement ne vous a-t-il pas isolé des rencontres des locaux ?
Je vous remercie
Répondre
D
Hello,
Si je vous dis voyage dans l'ouest canadien en mode camping car avec mon petit qui aura entre 8 et 10 mois.
Que me répondez vous ?

ps: Pouvez vous me communiquer le prix de votre location de camping car ?
A+
Répondre
L
Binjour Dimitri, je vous répondrais qu'à mon sens'il n'y a pas d'âge pour l'ouest canadien et pour les voyages en général! Pour le camping car , nous avions payé 2400 euros pour 13 jours (modèle 7 places avec vaisselle, linge de lit et de toilette, GPS et kilométrage illimité). Bons préparatifs